La discipline des notaires après la réforme – La naissance d’un service d’enquête

15 Nov. 2022 | Infos, Veille juridique

L’instruction disciplinaire ne sera pas confiée à un rapporteur. Elle sera réalisée par un service d’enquête spécialisé, fonctionnant en toute indépendance. On retrouve au stade de l’enquête la volonté d’améliorer la qualité de la procédure disciplinaire.

Chaque chambre de discipline doit être dotée d’un service d’enquête. La création du service d’enquête est de nature à améliorer l’efficacité de la discipline, tout en assurant le respect des principes du procès équitable et la distinction entre les fonctions d’enquête et de jugement.

Le service d’enquête pourra être saisi selon des modalités qui seront définies par décret en Conseil d’Etat par :

  • Le président du conseil régional ou interrégional des notaires ou le président du Conseil supérieur du notariat ;
  • Le procureur général ;
  • La chambre de discipline elle-même, dans le cadre de ses pouvoirs d’instruction.

Tel qu’il est rédigé, l’article 10 ne permet pas d’affirmer qu’une enquête disciplinaire devra systématiquement être menée à l’occasion de la procédure disciplinaire.

L’enquête doit être conduite en toute indépendance. Cette indépendance est assurée par la création d’un service permanent, auprès de chaque chambre de discipline.

La désignation des enquêteurs échappera totalement à la juridiction de jugement, dont les membres ne choisiront pas en leur sein un (ou des) rapporteur(s).

Les membres des services d’enquête ne pourront pas sièger au sein de la juridiction disciplinaire. La séparation entre les fonctions d’enquête et de jugement sera donc assurée.

Le notaire est tenu de collaborer à l’enquête, en répondant aux convocations et en fournissant tous les renseignements et documents qui lui sont demandés, sans pouvoir opposer le secret professionnel.

Un décret en Conseil d’Etat fixera la composition du service d’enquête et la manière dont ses membres seront désignés, ainsi que les modalités du déroulement de la procédure d’enquête.

Auteur de l’article

Thierry WICKERS
Avocat associé à Elige Bordeaux

bordeaux@elige-avocats.com 

4 Commentaires

  1. BERREGAR

    Bonjour Maitre,

    Je n’arrive pas à obtenir la copie des minutes de deux documents notariés falsifiés.J’ai saisi le conseil régional des notaires de Rennes,le notaire a refusé la conciliation.Il ne m’a pas été proposé de saisir de commission d’enquete indépendante.J’ai saisi le procureur général de la cour d’appel de Rennes à deux reprises,il a refusé de saisir la cour de cassation pour etre jugé en faits et et droits.Vous trouverez la copie des refus en pièces 98 et 111 sur mon site https://www.civi.website/ ainsi que l’attestation d’échec à la conciliation en pièce 107.Les documents falsifiés en pièce 1 et 25.

    Je vous remercie pour votre réponse ,ou pour une assignation du notaire comme indiqué dans la pièce 107.

    A vous lire

    Cordialement

    Jean Claude BERREGAR

    Réponse
    • Elige

      Cher Monsieur,

      Nous avons pris connaissance de votre courriel.
      Vous nous indiquez que vous ne parvenez pas à obtenir des documents établis par un notaire, dont vous considérez qu’ils sont faux.
      Nous avons examiné les documents que vous citez comme étant faux (pièces 1 et 25). Cependant la pièce 1 n’est pas un acte authentique, mais un courrier d’un expert. Seule la pièce 25 est bien un acte authentique. Cependant, il s’agit seulement d’un PV de difficultés, qui relate les dires des parties présentes. D’autre part, d’après la pièce sur votre site, vous êtes bien en possession du document que vous réclamez. Pouvez-vous m’expliquer en quoi peut résider le faux éventuel ?

      Vous nous indiquez que le procureur général a refusé de saisir à deux reprises la Cour de cassation. Cependant, le premier courrier concerne seulement la confirmation du classement sans suite d’une plainte pénale. Quant au deuxième courrier, il semble plutôt concerner votre plainte disciplinaire, sur laquelle le PG refuse d’intervenir, en vous rappelant que cela ne vous empêche pas de saisir l’instance disciplinaire.

      Enfin la pièce 107 est un PV de non-conciliation, lui aussi dans le cadre d’une plainte disciplinaire. Vous avez désormais la possibilité de poursuivre la procédure devant le conseil régional de discipline. Il ne s’agit donc pas d’une assignation, mais du dépôt d’une requête. Il vous est suggéré de recourir à l’aide d’un avocat. Ce n’est pas obligatoire, mais c’est effectivement conseillé.

      Nous vous souhaitons une excellente journée.

      Bien cordialement,

      Réponse
  2. BERREGAR

    Cher Maitre,

    La pièce 25 est fausse ,car elle ne comporte pas nos signatures .Celle de mon avocat, celle de mon notaire, ni la mienne.

    Accepteriez-vous d’assigner?

    A vous lire

    Cordialement

    Jean Claude BERREGAR

    Réponse
    • Elige

      Bonjour Monsieur,

      Nous avons examiné la pièce 25 sur votre site.

      Nous supposons que c’est la mention suivante qui vous préoccupe : « Fait et passé au siège de l’Office notariel dénommé en tête des présentes. A la date sus-indiquée. Et, après lecture faite, les requérants ont signé le présent acte avec le Notaire; – SUIVENT LES SIGNATURES – Enregistré à SIE BREST-PONAN, le 19/07/2007 – Bordereau 2007/842 Case n°1 ».

      En effet, sur la copie « authentique » aucune signature ne figure.

      Ce n’est cependant pas significatif, car la pièce 25 est une simple copie, et le notaire précise seulement que sur sa minute, les signatures des personnes qui ont participé à l’acte sont bien présentes. C’est une manière de faire très banale et habituelle. Les copies portent rarement d’autre signature que celle du notaire. Le notaire se contente d’attester que l’original a bien été signé par toutes les personnes qui ont comparu devant lui.

      Avant toute action, ce qu’il faudrait vérifier, c’est donc la minute gardée par le notaire.
      Si les signatures y figurent, il n’y a pas de faux, puisque le notaire a dit vrai en précisant que sur l’original, les signatures sont présentes.
      Si les signatures n’y figurent pas, alors il y a faux.

      Nous vous encourageons ensuite à prendre contact avec la société d’avocats Elige la plus proche de chez vous : https://elige-avocats.com/contact/

      Cordialement

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

OFFRE DE STAGE – Stage d’une durée de 2 mois en Droit des affaires

Elige Bordeaux recrute un stagiaire H/Fpour une immersion complète d'une durée de deux mois,qui sera rattaché au département en Droit des affaires.LE POSTE Elige Bordeaux recherche actuellement un stagiaire, pour une immersion complète d'une durée de deux mois, qui...

Bulletin Elige – Numéro 8

Découvrez le bulletin Elige n°8consacré à la réforme de la procédure d'appel.Au sommaire de ce nouveau bulletin, on retrouve :PAGE 1Découvrez une série d'articles exclusifs sur la réforme de la procédure d'appel, rédigés par Maître Thierry WICKERS. PAGE 8Les...

La responsabilité décennale

Le défaut de souscription d'une assurance de responsabilité décennale constitue une faute engageant la responsabilité de l'entreprise au titre d'une faute de gestion. L'assurance décennale lui permet de respecter son obligation de garantie envers le client.Apparition...

OFFRE EMPLOI – Collaborateur(trice) en Droit du travail/Droit social

La société d'avocats Elige Bordeaux recruteun(e) collaborateur(trice) Junior ou expérimentéen Droit du travail/Droit social.La société d'avocats Elige Social, située au coeur de Bordeaux, fait partie d'une société inter-barreaux pluridisciplinaire, Elige Bordeaux....

L’importance de bien définir la finalité de la collecte de données dans le cadre du RGPD

Une société spécialisée dans le domaine de la santé a collecté les données personnelles de patients et a prétendu avoir réalisé cette collecte en respect des conditions de sa politique de confidentialité.Il semble utile de rappeler que les données de santé sont des...

Quels juges peuvent suspendre des travaux en raison de la présence d’espèces protégées ?

Plusieurs associations de défense de l'environnement, ont saisi le juge des référés du Tribunal administratif de Toulon d'une demande de suspension de travaux prétextant la présence d'espèces protégées et ont vu leurs demandes rejetées.Elles ont assigné la société en...

L’importance d’établir la liste des créanciers par le débiteur

L'établissement de la liste des créanciers par le débiteur en redressement judiciaire est une formalité à la portée considérable.La sanction subie par les créanciers qui omettent de déclarer leur créance, après l'ouverture d'une procédure collective, est sévère. Ne...

La responsabilité du Maire à raison de propos diffamatoire dans un magazine municipal

Le maire d'une commune a été condamné par le tribunal correctionnel, puis par la Cour d'appel du chef de diffamation publique envers un citoyen chargé d'un mandat électif public (un élu d'opposition) à raison de propos publiés dans un numéro du magazine municipal,...

Réforme de la procédure d’appel, du nouveau au sujet de l’effet dévolutif

(Ou le meilleur du décret 2023-1391 du 29 décembre 2023)Il n'est pas totalement absurde d'imposer à l'appelant de définir rapidement l'objet de l'appel et de demander aux parties de faire connaître clairement ce qu'elles entendent, dans la décision du premier juge,...

Réforme de la procédure d’appel, des raisons d’espérer ?

Le décret 2023-1391 du 29 décembre 2023 "portant simplification de la procédure d'appel en matière civile" n'échappe pas à la mode hilarante de la simplification continuelle. Il ne revient pas sur la logique "punitive" introduite par les décrets Magendie, qui a...